To the Last Ridge

Paru en 1920

Ecrit dans le vif juste après la fin de la Première Guerre Mondiale, To the Last Ridge est le récit personnel de l’expérience du feu de Walter Hubert Downing, sergeant du 57ème bataillon d’infanterie australienne (Australian Infantry Battalion) durant les batailles les plus sanglantes de la participation australienne à la Première Guerre Mondiale.
Si ce livre ne prétend pas être un ouvrage de référence historique, il fournit néanmoins un récit ardent et percutant des batailles de Fromelles, Bullecourt, Villers-Bretonneux,  ou encore Mont Saint-Quentin,  restées gravées depuis dans la mémoire collective australienne.
La description des bombardements, des conséquences brutales de l’artillerie, de la boue, des rats et de la mort aussi violente que soudaine, teinte le récit de W.H. Downing d’un réalisme saisissant et d’une d’honnêteté implacable. Si Downing parle rarement à la première personne dans ses mémoires, c’est pour mieux souligner l’expérience du feu d’un point de vue collectif.
« A vous qui avez connu tant de bon et tant de mauvais pendant ces années d’embrasement, je vous dédie ces mots. »
Comme le souligne ces quelques mots tirés de l’épilogue, W.H. Downing souhaitait honorer par cet ouvrage la mémoire de ses camarades, et rappeler la fierté d’avoir combattu à leurs côtés, le regret de les avoir vu tomber, dénonçant par-là la futilité de la guerre.