Verse and Prose in Peace and War

Paru en 1920

Les écrits posthumes de Noel Hodgson sont publiés quelques mois après sa mort sous le titre Poèmes et prose de paix et de guerre. Sa poésie, de forme traditionnelle, possède une indéniable musicalité, qui sera très appréciée en son temps. Avant le combat sera notamment inclus dans de nombreuses anthologies et deviendra au fil du temps un des poèmes de guerre préférés du public britannique. On a longtemps cru que Hodgson l’avait écrit l’avant-veille de la bataille de la Somme, son père ayant donné cette date à l'éditeur. Dans ces circonstances, le dernier vers – aide-moi à mourir, O Seigneur – a pris une résonnance particulière et a créé le mythe. En fait, le poème a été écrit quelques semaines plus tôt et publié dans le New Witness le 29 juin. Mais ceci ne change rien à son impact et à sa portée symbolique. Nombreux sont les combattants qui en le lisant ont trouvé dans la simplicité de son énoncé le reflet exact de leur état d’esprit.