Severn & Somme and War's Embers

Paru en 1917

Longtemps considérée comme mineure, l'œuvre poétique d’Ivor Gurney est aujourd'hui réévaluée. La folie de Gurney a trop longtemps été l’angle unique sous lequel on a évalué sa production poétique. Si celle-ci est parfois inégale, son originalité et sa sensibilité ne peuvent cependant être niées. Incontestablement doué pour l’expression poétique, Ivor Gurney excellait également dans un autre domaine : la musique. Il a laissé plus de 200 chansons et de nombreuses pièces instrumentales.
Sa poésie est celle du particulier, du corps plutôt que de l’esprit. Une poésie impressionniste, sans colère, sans mythe, avec toujours la surprise du détail que l’on n’attendait pas. Il faut voir ses poèmes comme des élans, des lancés énergiques où prime la force du mouvement.