Nous aurons l'honneur de faire partie de la première vague d'assaut.

Seeger Alan

AUTOUR DE PERONNE

Alan Seeger

A un ami
28 juin 1916

Nous montons en ligne demain. Ce sera probablement notre plus grande bataille à ce jour. Nous aurons l'honneur de faire partie de la première vague d'assaut. Pas de sac sur le dos, mais deux musettes et une toile de tente roulée à l'épaule, une bonne provision de cartouches, des grenades et la baïonnette au canon.
Je t'écrirai rapidement si j'en réchappe. Si ce n'est pas le cas, sache que mes poèmes sont mon seul souci sur terre. Ajoute l'ode que je t'ai envoyée et les trois sonnets à mon dernier volume et tu auras l'opera omnia quae existant (ndtl : « toutes les œuvres qui surgissent »).
Je suis heureux de faire partie de la première vague. Autant y être jusqu'au cou. Ce sera une expérience suprême.

Extraits d'oeuvres - Alan Seeger