André
1885 - 1967
MAUROIS

André Maurois (1885-1967) est un écrivain français, considéré comme un des maîtres de la biographie littéraire. Né dans une famille d'industriels alsaciens français qui s'étaient installés en France après 1871 en raison de l'occupation allemande en Alsace-Lorraine, il dirige les usines textiles de son père jusqu'à ses premières réussites littéraires qui datent d'après la Grande Guerre. Lors de celle-ci, il est officier-interprète auprès de l'armée anglaise. Ses observations du camp britannique constituent la trame de ses deux premières œuvres, les Silences du colonel Bramble (1918) et les Discours du docteur O'Grady (1922) qui connaissent un beau succès. Reçu à l'Académie française en 1938, Maurois fera autorité dans les études historiques et les biographies littéraires, comme dans Olympio ou la Vie de Victor Hugo (1954) ou bien Prométhée ou la Vie de Balzac (1965). Il excelle dans les biographies d’écrivain où il cherche à comprendre et à expliquer le processus de création, on citera pour exemple Chateaubriand (1938), À la recherche de Marcel Proust (1949), Lélia ou la Vie de George Sand (1952) qui sont encore aujourd’hui des références.
André Maurois meurt en 1967 à l'âge de 82 ans.