William
1878 - 1931
Orpen

Formé aux écoles des Beaux-arts de Dublin et de Londres, William Orpen devient au début du siècle un portraitiste en vue et partage son temps entre Londres et son Irlande natale. En 1916, le directeur du bureau de propagande le recrute en tant qu’artiste de guerre. Orpen est promu major et envoyé en France. Il peint principalement des portraits des chefs militaires du Grand Quartier Général et des figures politiques, au rang desquels Douglas Haig et Herbert Plumer. Il réalise aussi quelques tableaux associés aux combats. Après l’Armistice, il est nommé peintre officiel de la conférence de Versailles. En 1923, il peint un tableau intitulé Au Soldat Inconnu, qui entraînera une vive polémique. Le cercueil du soldat inconnu est flanqué non de généraux et de dirigeants mais de spectres de soldats émergeant des tranchées avec pour fond le somptueux décor de la Galerie des Glaces. Le tableau aura ses défenseurs, qui trouveront l’ironie puissante et bienvenue. Mais sur la demande de l’Académie Royale Orpen finira par effacer les figures de protestation.