Jean
1889 - 1922
Cocteau

Jean Cocteau est né le 5 juillet 1889 à Maisons-Laffitte et mort le 11 octobre 1963 dans sa maison de Milly-la-Forêt. Ecrivain, peintre, dessinateur, dramaturge et cinéaste, il est considéré comme un « touche-à-tout » de génie.
Issu d’une famille bourgeoise, il se met à composer des poèmes et à dessiner dès son plus jeune âge. En 1916 il rencontre Picasso et fréquente peintres et écrivains d’avant-garde. Le potomak (écrit en 1913 et publié en 1919) est considéré comme la première œuvre d’importance de Jean Cocteau. Suit une période littéraire féconde : Les mariés de la tour Eiffel (1923), Antigone, Œdipe roi (publiés en 1928), Plain-chant (1923), Thomas l’imposteur (1923), Poésies 1916-1923 (1924).
Engagé comme ambulancier pendant la Première Guerre mondiale, il se lie d’amitié avec Apollinaire.

La mort de Raymond Radiguet, auquel il était très lié, le fait sombrer dans la dépression et la consommation d’opium. Il entreprend une cure de désintoxication, écrit Orphée (1925), les poèmes d’Opéra suivi de plusieurs autres : Cri écrit, Prière mutilée, L’ange Heurtebise et les Enfants terribles (1929). Il tourne son premier film Le sang d’un poète en 1930, puis écrit de nombreuses pièces de théâtre : La machine infernale (1934), Les Chevaliers de la table ronde (1937), Les parents terribles (1938), Les monstres sacrés (1940), La machine à écrire (1941), Renaud et Armide (1943), L’aigle à deux têtes (1946). Il réalise des films dont les plus célèbres sont La belle et la bête (1946), L’aigle à deux têtes (1948), Orphée (1950) et Le testament d’Orphée (1960). Il est élu à l'Académie française en 1955.
 


Extraits d'oeuvres - Jean Cocteau

Aucun extrait d'oeuvre de cet auteur