Henri
1866 - 1942
Douchet

Né en 1866, FASOL, de son vrai nom Henri Douchet, était issu d’une famille d’artistes : musiciens, peintres, écrivains ou poètes. Originaire de Péronne, il était très attaché à sa ville.
A la tête de la société symphonique, il suivait les traces de son père et de son grand-père. Passionné de musique, il aimait également écrire, notamment de la poésie et des chansons. Aussi, lorsque son ami Monsieur Rémi, rédacteur en chef du « Courrier de Péronne » tomba malade et lui demande de le remplacer, Henri Douchet accepta et choisit pour pseudonyme « FASOL » : « Puisque je remplace REMI, je serai « FASOL » !1
Auteur de poésies et chansons antigermaniques pendant la guerre, il fut dénoncé, condamné et emprisonné.
Après-guerre, ayant souci de laisser une trace, il entreprit l’écriture de « Péronne sous l’Occupation », composé de 18 fascicules retraçant l’histoire de la population civile sous l’occupation allemande. Cet ouvrage, mêlant notes personnelles et témoignages recueillis par l’auteur, nous permet de nous plonger dans l’autre histoire de la Grande Guerre, celle des civils et des zones occupées.
La Première Guerre mondiale eut de graves conséquences personnelles pour Henri Douchet. Son fils, âgé de vingt ans, fut tué au Chemin des Dames, et sa fille, ayant souffert de privations pendant la guerre, ne résista pas à la grippe espagnole.

1 Anne-Marie Laforez, note editoriale, dans FASOL, Péronne sous l’Occupation, (1914-1918), éditions La Vague Verte, collection « Jusant », édition originale vers 1920, 2014.